Les 5 séries immanquables de ton mois d’Août

C’est l’été et tu ne sais pas ou partir en vacances ? Pourquoi pas chez toi, devant ton écran noir qui s’illuminera des meilleures séries du moment sélectionnées par le Grand Bestiaire.

Stranger Things

À mi-chemin entre un bon vieux Spielberg des années 80 (E.T., Rencontre du Troisième type) et un film de John Carpenter (sans oublier une trame digne de Stephen King), Stranger Things et sans aucun doute le coup de cœur de l’été.

Saluée par la critique et le public, la première saison se déroule à Hawkins, en 1983, dans l’Indiana. Le spectateur suit une bande de copains, haut comme trois pommes, partie à la recherche d’un autre copain, Will Byers. Dans leur quête, les « kids » rencontrent une étrange jeune fille en fuite qui a le chiffre « 11 » tatouée sur son poignet ainsi que le crâne rasé. Ah oui, la petite « girl » a des pouvoirs télékinésiques et peut voyager entre les dimensions…

The Get Down

La série la plus attendue de l’été. Le réalisateur de Moulin Rouge et Gatsby le Magnifique a décidé de s’attaquer à une histoire de taille : la naissance du Hip-Hop. Cette histoire dantesque plongera le spectateur dans les décombres du South Bronx, à la fin des années 70, où le Disco était sur le déclin et le hip-hop démarrait son ascension. Pour raconter la vie d’une bande d’adolescents, des cités du Bronx aux galeries d’art de SoHo, en passant par le Studio 54, Baz Luhrmann s’est entouré de Nas et Grandmaster Flash à la production ainsi que Jaden Smith en rôle principal. La B.O. est léchée. Nas y participe en compagnie d’Elliott Wheeler, Nile Rodgers, Grandmaster Flash, Miguel, Christina Aguilera, Janelle Monae, Michael Kiwanuka, ou encore Leon Bridges.

Wrecked

Si la série Lost avait rencontré les scénaristes de Walking Dead et The Office, elle serait probablement devenue Wreckerd. Cette nouvelle gourmandise comique est aussi explosive que paradisiaque. Après un crash d’avion, un groupe de survivants doit apprendre à vivre ensemble tout en faisant face à la nature qui les entoure, laissant derrière eux leur petit confort personnel. Ok, le synopsis n’est pas fou, mais les scénaristes se sont fortement creusés les méninges pour vous faire retrouver l’humour dans la lignée de Scrubs et Parks and Recreation. Le casting est également léché : Rhys Darby (le patron loufoque de Jim Carrey dans Yes Man), Brian Sacca (Le Loup de Wall-Street), ou encore Jessica Lowe (aperçu dans Flaked cette année), mettront tout en oeuvre pour faire pleurer, le spectateur, de rire.

Preacher

En attendant Luke Cage, les amateurs de comics pourront se pencher sur l’adaptation du comic book ultra violent et controversé de Garth Ennis. avec Seth Rogen, Evan Goldberg et Sam Catlin aux manettes. Entre la comédie noire, l’horreur et le surnaturel, la petite ville d’ d’Annville et ces habitants vont devoir faire avec, entre autres, un prêtre doté de superpouvoir et une vampire. L’occasion de retrouver Joseph Gilgun (MisFits), Dominic Cooper (Warcraft, Civil War) et Lucy Griffiths (True Blood).

Mr. Robot

Après une première saison explosive l’été dernier, le phénomène de 2015 est de retour pour une deuxième saison attendue de pied ferme par les fans de la première heure. Elliot Alderson, interprété par un Rami Malek en état de grâce, est le rôle centrale de cette fable politico-cynique, au carrefour de Fight Club, Pi, V pour Vendetta et les Anonymous. L’antihéros et petit génie de l’informatique est secondé par Christian Slater. Pas loin de la théorie du complot, au fond du deep web cette série est une bouffée d’air frais révolutionnaire !

Leave a Reply