M83 et l’allégorie « Midnight city »

Il y a peu de temps, en avril 2016, M83, sous l’égide d’Anthony Gonzalez, a dévoilé son septième album « Junk », avec un style très décalé de l’univers bien connue de la galaxie M83 habituelle. La réputation de ce crew venu d’Antilles (petit bled ensoleillé du bord de mer entre Nice et Cannes) n’est plus à faire. La bande à Gonzalez a imposé son univers jusque dans la psyché des « kids » en signant la BOF de « Divergente ».

Pour les frenchies issues de la Génération Y, le groupe restera dans les anales avec le succès de l’album acclamé par la critique « Hurry Up, We’re Dreaming » (disque d’or en France, nommé aux Grammy Awards) et incluant « Midnight City » (single de platine). Le monde en rayures revient sur ce succès mis en image par la trilogie de clip réalisée par Fleur & Manu, preuve du talent de M83 pour ses orchestrations dignes des meilleurs films de Science-fiction.

« Les français d’M83 (dont le nom s’inspire de la galaxie M83) connaissent un succès grandissant depuis leur création en 1999 et cartonnent aux Etats-Unis. Ils sont notamment réputés pour leurs bandes-son sur différents films et séries (Gossip Girl, Chronicle, Oblivion…).

Une musique de plus en plus taillée pour le cinéma, laquelle apporte un souffle nouveau à l’electronica (et quelques récompenses honorifiques au passage).

Leur renommée en France reste assez récente (auprès du grand public) mais on peut les voir régulièrement sur les programmations de festivals un peu partout dans le monde et désormais dans l’hexagone… »

Lire la suite sur http://lemondeenrayures.over-blog.com

 

Leave a Reply