La Lucarne, Hors-Jeu : l’autre vision du Football

A quelques semaines de l’Euro 2016 qui se déroulera en France, Le Grand Bestiaire vous propose deux visions du Football qui vous feront changer d’avis sur le ballon rond et ses adeptes : Hors-Jeu et La Lucarne.

Loin de la buvette du stade et de sa bière bon marché, des beuglements des ultras bourrés et des joueurs avec la carrure d’une armoire normande et le cerveau d’un moineau qui retapent son baccalauréat pour la huitième fois, se cachent l’âme du football. Planqué sous la craie blanche de la pelouse, dans les fibres du maillot et dans les nouvelles façons d’appréhender l’un des sports les plus en vogue du moment et qui engrange autant d’argent que la huitième puissance mondiale.

Hors-Jeu : des cartes Panini à Wikileaks

« Hors-jeu » est un documentaire en ligne et à collectionner réalisé par David Dufresne et Patrick Oberli. Entre des récits mis en images d’ancienne star du football et personnalités inhérentes dans les sphères du ballon rond et une investigation soignée qui touche au but en quelques minutes, les journalistes permettent de découvrir la face cachée, les coulisses du foot, ses pots-de-vin, la Fifa-mafia, les problèmes physiques et psychiques des joueurs. Les paris et les fonds d’investissement qui ont fait les gloires et les déceptions des clubs. La notion de l’argent roi et du soft power.

Du grand Johan Cruyff au penseur Eduardo Galeano, le documentaire a collectionner comme des cartes Panini est un récit ou la vision du sport ce cogne à la globalisation du capitalisme, où les grands esprits rencontrent les grosses mallettes et les petites frappes. Pour « jouer » à « Hors-jeu », il suffit d’aller sur le site d’Arte conçu à cet effet. Le site se présente en 9 albums d’investigation, de 11 cartes chacun. Chaque carte révèle un témoignage vidéo inédit ou un document exclusif que l’on peut échanger avec d’autres internautes. Par exemple, dans ce long web documentaire, Emmanuel Petit s’interroge sur la victoire des Bleus à la Coupe du monde 1998 : «Est-ce qu’on a vraiment gagné la coupe du monde ? Est-ce que ça n’était pas un petit arrangement ? ».

« A mesure que le sport s’est transformé en industrie, il a banni la beauté qui naît de la joie de jouer pour jouer », écrivait Eduardo Galeano….

Cette belle idée n’aurait pas été possible sans de la société de production Upian, a qui l’on doit l’excellent Do Not Track.

La Lucarne : le cinéma au bout des pieds

Le festival La Lucarne est organisé par l’association Petit Pont et Grand Écran, constituée d’une dizaine d’amis passionnés de football et de cinéma. Chaque année, de plus en plus de réalisateurs et d’artistes s’intéressent à ce sport qui déchaine les passions. L’objectif de La Lucarne est de mettre en avant des oeuvres iconoclastes qui apportent un regard innovant et hétéroclite sur ce sport.

Pour sa quatrième édition, le fesitval de La Lucarne se tient au Point Éphémère du 22 au 24 avril. Plusieurs documentaires européens inédits en France (The Offsiders, Istanbul United, Les derniers prolétaires du foot et Danish Dynamite) seront projetés. Des films cultes sur le football seront également projeté à l’instar de Mean Machine, où Danny Meehan, ex-capitaine de l’Angleterre, incarcéré en prison rencontre Vinnie Jones et Jason Statham (en gardien de but bouddhiste). Un véritable Snatch du ballon rond. A coté de ces séances insolites, le photographe Guillaume Blot expose ses plus beaux clichés autour du thème des buvettes du football, symboles du rassemblement populaire en France. Matheus Toscano, un artiste brésilien qui créé présente également ces illustrations de joueurs et d’actions avec des graphismes en 8 bits, utilisés dans les jeux-vidéo des années 90.

INFOS PRATIQUES

  • Lieu : Point Éphémère / Séances : 5 euros / Exposition : entrée libre
  • Site officiel : http://www.lalucarne.fr
  • Facebook : https://www.facebook.com/festivallalucarne / Twitter : @La_Lucarne_
  • Vidéo Best-of 2015 : https://goo.gl/oau0Y5

Et, pour finir, si vous n’avez pas changé d’avis sur le Football…

Leave a Reply