Le Bien-Manger / Bien-Consommer arrive à Paris !

À la fin du mois de Mai ouvrira à Paris un magasin éphémère pour manger sain et local,
Tel un crash-test si l’essai est réussi le magasin gardera ces portes ouvertes.

Le Grand Bestiaire vous présente ce projet communautaire,
Qui n’attends que vous pour une longue vie saine et délicieuse !

 

Le Local et Marchand des 4 saisons s’associent à Paris pour notre plus grand plaisir.
Le projet est si alléchant qu’on aimerait qu’il dure toute la vie…

Du coup, on vous présente tout : le concept, le rêve et surtout comment les aider !

On a même osé poser quelques questions à Marc Dorel fondateur de Marchand des 4 saisons.

 

 

Le concept ?

 

 

C’est simple la communauté veux ouvrir un magasin expérimental : d’alimentation locale, de saison, saine avec des produits délicieux à Paris.

Mais pourquoi Paris ? Voici la réponse de Marc Dorel : “Paris va permettre de fédérer les initiatives et de montrer plus facilement à tous, ce qui peut être fait. Les journalistes et des partenaires pourront facilement venir visiter le local, car Paris reste aujourd’hui centrale. On va valoriser cette initiative durant la semaine d développement durable pour montrer qu’un autre mode de consommation, durable lui, est possible.”

Leur grand défi est donc de prouver qu’il est possible de mieux manger à Paris en adoptant l’approche en circuit court. Le Local se chargera comme son nom l’indique du lieu de vente, Marchand des 4 saisons   s’y associe ayant déjà tenté – et réussi – l’expérience auparavant.

Déjà adopté par les AMAPS, des sites internet, divers systèmes de livraison par paniers et quelques magasins de producteurs ou de marchands, le « circuit-court » doit changer d’échelle pour qu’une meilleure alimentation soit accessible au plus grand nombre de Français.

Le magasin ouvrira pendant un mois à l’occasion de la semaine du développement durable, le 27 mai. Il prendra corps au 27, bis rue de la Jonquière Paris 17. Si c’est un succès, il restera ouvert de façon permanente, et c’est bien le but, prouver par et avec les Parisiens que ce projet à du sens.

legumes

Dans un futur proche Marchands des 4 saisons aimerait être en mesure d’aider les autres marchands qui se lancent dans les circuits courts à Paris et dans d’autres villes. A l’issue du mois de juin, l’association fera un point avec ses adhérents pour affiner le concept du magasin afin qu’il reste ouvert dans le quartier et que l’association “le local” continue de l’animer.

Parce que la force c’est celle du groupe comme nous l’explique Marc Dorel : “Je pense que le développement d’avenir n’est pas de tout contrôler, mais de libérer les énergies sur les territoires et d’aider les gens à monter en compétences pour qu’ils s’accaparent des sujets. C’est assez cohérent avec le livre que j’ai écrit : Le management libéré

 

 

Leur engagement ?

 

 

Ne stigmatiser aucun producteur  et aucun consommateur du “mieux manger”, le but étant de les aider à continuer de manière assurée dans cette voie. Pas de promesse de “bio” mais bien un but concret de faire un packaging complet.

Parce qu’au cas où vous n’y payé pas encore pensé, le bio qui vient d’Argentine, c’est bon pour votre estomac, mais moins pour la planète et nos agriculteurs. Les produits seront donc locaux, raisonnés et auront poussé de manière naturelle, c’est-à-dire que vous oublierez les tomates en hivers – qui de toutes façon n’ont aucun goût, avouez-le -.

Leur engagement énoncé, c’est celui de produits qui suivent la charte de :
PROXIMITE : en direct avec les fermiers de la région, en toute convivialité,
SAIN : engagés dans une réduction des pesticides, engrais chimiques et conservateurs
DE SAISON : pour plus de fraicheur, de saveurs, de découvertes et de plaisir tous les jours

labels

Parce qu’il n’y a pas que le bio bobo dans la vie, ils proposent de nous faire découvrir d’autres sortes d’agriculteurs. Leur but, c’est de mettre en avant les producteurs du 21e siècle, qui ont une démarche respectueuse de l’environnement et qui promeuvent une “autre agriculture” dans une démarche : agro-écologie, nature et progrès, demeter, biodynamie, bio, raisonné, urbaine.

Mais il ne faut pas se mentir Paris, c’est très bobo, du coup Le Local à pensé à ses consommateurs. Le local sera comme une place de marché, avec format épicerie pour assurer la proximité avec les habitants du quartier. Il y’aura même des plants et graines à germer pour la transmission du bien faire pousser au bien manger. Les meubles du magasin seront issus du up-cycling (réutilisation) et aucun gaspillage ne sera toléré, les aliments restant après une journée seront utilisés pour réaliser des smoothies et des soupes.

Enfin parce que les Parisiens sont pressés – et parfois stressés – la simplicité est au rendez-vous pour faire vos emplettes. Au choix du consommateur, il peut : commander sur internet, sélectionner les produits en magasin, ou pré-commander un panier de saison.

 

 

Leur rêve ?

 

 

Avant d’être agronomes, entrepreneurs, marchands, adhérents d’associations, nous sommes tous des consommateurs. Cette initiative a pour but de nous permettre de manger de bons produits de provenance directe des fermiers ainsi que de rencontrer des personnes aussi engagées que nous. Les circuits courts de proximité permettent aux Parisiens d’avoir une simplicité d’accès aux produits de bonne qualité.

Les fermiers et les marchands indépendants souhaitant ouvrir un magasin de produits locaux dans les grandes villes sont confrontés aux faits que :

– Trop peu de fermiers à proximité sont dans une agriculture durable

– Que les locaux commerciaux font courir un risque commercial aux marchands qui souhaitent se lancer.

– Que les consommateurs attendent une solution facile pour faire leurs courses.

cercle vertueux

Dans les grandes villes comme Paris, la distance qui nous sépare des fermiers et les nombreux intermédiaires nous ont fait perdre confiance. “Mangeons ce que nous cultivons » exprime leur souhait de relier fermiers et habitants des grandes villes autour de la cause commune qui est le manger mieux.

Tous les jours, ils auront un nouveau produit à proposer, du miel de Paris, des choux de Pontoise, des pâtes fraîches, des soupes du jour. Tous les soirs, ils organiseront une soirée pour qu’on passe un bon moment ensemble autour de la table.

 

Les aider ?

 

Parce qu’ils n’y vont pas de main morte, ils ont besoin de notre aide. En effet, leurs buts sont multiples :

– Ouvrir un magasin expérimental en circuit court pour montrer qu’il est possible de manger SAIN, LOCAL et DE SAISON, même à Paris.

– Favoriser le développement d’une filière alimentaire en circuit court avec l’ambition de tous devenir 100% responsable à terme : producteurs, marchands et consommateurs.

– Redonner le pouvoir aux consommateurs sur ce qu’ils mangent en les mettant en contact direct avec les producteurs.

– Mettre en avant les fermiers qui s’engagent à améliorer leurs pratiques agricoles pour le respect de la santé et de la nature.

– Donner aux marchands indépendants les outils et les moyens nécessaires à la création de leurs magasins en circuit court.

La vision qu’ils mettent en œuvre est une alimentation responsable et durable qui relocalise nos consommations. Et pour ça, ils ont besoin de vous, de nous, de toi et de moi !

Plusieurs possibilités pour les aider :

– Participez au crowd-funding “Le Local – Marchands des 4 Saisons” un magasin expérimental d’alimentation locale, de saison, saine avec des produits délicieux à Paris.

– Suivez-nous sur le groupe Facebook pour suivre l’avancée du magasin et être informés de nos événements.

– Allez aux évènements pour les aider concrètement, ils ont besoin de bénévoles !

circuit

Le magasin se situera au 27, bis rue de la Jonquière Paris 17.
Il sera ouvert du mardi au samedi de 11h à 21h et le dimanche matin.

Pour le moment, il sera ouvert du 27/05 au 27/06.
Mais ensembles, nous pouvons faire en sorte qu’il ne ferme jamais.

A vos marques, prêts ? Partez !


 

Si vous avez l’âme d’un artiste vous pouvez leur faire un rap comme celui-ci :

Leave a Reply

1 comment