6 commentaires

  1. Nous avons enfin pu aller sur le site. Nous avons lu 1 premier article, celui-ci, sur les Chachapoyas : très intéressant, mon grand Je ne connaissais pas cette civilisation. C’est extrêmement étrange, notamment cette similitude -effective- des sarcophages dressés debout, avec les Moaïs de l’île de Pâques. En outre ces ingénieux passages étroits qui obligeaient les assaillants éventuels à attaquer un par un nous font penser aux installations défensives de l’architecture militaire « augustéenne » (= Philippe Auguste) : à Guédelon, on montre par exemple des escaliers en colimaçon qui ne montent que vers la gauche : car l’immense majorité des gens étant droitiers, lorsque l’assaillant montait cet escalier de la droite vers la gauche, il avait obligatoirement son épée du mauvais côté, alors que le défenseur, était lui, en bonne position pour frapper, puisqu’il était du bon côté droit.
    Demain, nous lirons le reste. Bravo pour ce premier article. J.P.F.

    1. Author

      Merci beaucoup pour cet encouragement. Il est exact que les similitudes entre Chachas et Pascuans sont troublantes. Certains diront qu’elles sont impossibles et que ce n’est qu’un hasard. Dans la mesure où l’on sait que des Polynésiens se sont rendus des Îles du Pacifique vers l’île de Pâques, l’hypothèse que certains d’entre eux se soient installés sur le continent sud américain n’est pas stupide. Par contre, il est exact que les Chachas maîtrisaient non seulement leur environnement mais également l’architecture militaire comme en témoigne la porte principale de Kuélap mais aussi les nombreuses tours de guets qui parsèment le territoire chachapoya. Il est possible que deux populations se soient rencontrées et se soient alliées, donnant ainsi une nouvelle civilisation originale. Ce qui est curieux, c’est qu’effectivement ce système défensif de Kuélap est non seulement élaboré mais est le seul exemple sur tout le continent sud-américain ! Là encore, beaucoup d’hypothèses, non des certitudes.

      Merci de votre soutien, Mum & Padre. Je vous embrasse !

  2. Très intéressant j’adore ces sujets! J’aurais aimé plus d’infos sur le contexte de la découverte, les peuples environnants (si possible) pour tenter de détecter les influences des voisins. Et plus d’infos sur cette hypothèse de descendance nord africaine .. Par ailleurs l’émission de planète semble bien menée la trouves tu entièrement crédible ? As tu prévu un nouveau chapitre sur ces peuples d’altitude ?

    1. Author

      Merci encore ! Je n’ai pas pu détailler, hélas, car les articles se doivent d’être courts. Je vais préparer un article sur les peuples voisins, parfois méconnus du grand public. Les Incas et les Mayas tiennent encore le haut du pavé mais ils sont très loin d’être les seuls à avoir fondé des civilisations grandes et captivantes !
      Pour le moment, je n’ai pas plus d’infos sur les ascendances génétiques des Chachapoyas. On sait que des liens existent avec des blancs d’Afrique du Nord mais encore une fois, ce lien peut avoir été apporté par les Espagnols. D’autres liens existent sans doute, mais ce ne sont que des hypothèses, et je n’ai pas eu le temps d’en parler … Et je ne veux pas les révéler ici. J’espère pouvoir écrire une suite mais je songe plutôt à des « suites » au travers des autres peuples dont je vais parler. Par ailleurs, je compte faire des articles reprenant un certain nombre d’hypothèses mais pour le moment je me penche sur d’autres sujets.
      En ce qui concerne le reportage de la chaîne Planète, il est sérieux et cette chaîne est en général sérieuse même si elle donne parfois la voix à des chercheurs jugés farfelus. Néanmoins, toutes les chaînes télé ont tendance à affirmer des choses quand les archéologues ne le font pas, et parlent de toutes les hypothèses possibles et inimaginables, parfois seulement afin d’accentuer l’aspect mystérieux et fantastique du sujet en question ; tout cela afin de faire monter l’audimat. En bref, il serait préférable que les reportages en histoire et archéologie soient « vérifiés » par des historiens ou des archéologues afin de mesurer les conclusions de certains journalistes mais ce n’est pas le cas.
      On sait assez peu de choses sur les Chachapoyas, et ce pour plusieurs raisons : 1° les sites sont souvent découverts en premier lieu par des pillards et donc en partie détruits, 2° les sites sont souvent difficiles d’accès donc difficiles à étudier, 3° le manque de moyens financiers qui est le principal problème de l’archéologie dans le monde entier. On préfère toujours rembourser des banques qui sont entièrement responsables de la crise financière majeure depuis 2008 _et de la ruine de millions d’individus_ plutôt que de donner de l’argent pour des projets archéologiques.
      Merci de votre soutien Cousin & Cousine !

  3. bravo pour cet article; je ne connaissais pas ces « chachas »; mais comme tu le dis, c’est vrai qu’à cette époque, beaucoup d’espagnols avaient aussi du sang venant d’Afrique du Nord!
    article fort intéressant avec ces cités haut perchées qui dominent les vallées; ne peut-on penser qu’ils étaient aussi des sortes de brigands fondant sur les voyageurs des vallées? Passionnante aussi cette similitude des statues avec l’île de Pâques; et que c’est merveilleux d »enterrer » des morts de cette manière. Ceci dit, sans doute seulement les personnages importants car il fallait du temps pour en construire une, non? En quelle matière sont ces sarcophages? Quelle merveille que de voir la vallée dans l’éternité! Ils devaient croire en l’éternité pour agir de cette manière!
    Et cette utilisation des « quipus » dont j’avais déjà entendu parler fait penser à l’ogham celtique, même si celui-ci a été partiellement déchiffré, je crois; mais je ne rapproche pas les Celtes des « chachas », rassure-toi.
    Question de langue française: tu dis juste avant la note 4: « sans que cela NE soit toujours avéré »; et ainsi, tu dis le contraire de ce tu veux dire; en fait, tu veux dire que les Espagnols ont été accusés de massacre même dans des cas où la vérité est différente.
    Je lis la suite et t’en parle vite. Continue à nous cultiver, c’est parfait et je ne mourrai pas idiote complètement.
    bisous, ta marraine

    1. Author

      Il est possible que les Chachas aient été des « brigands » contrôlant les vallées dans le but de rançonner les voyageurs. On sait que c’était d’intrépides guerriers qui ont donné beaucoup de mal au Tawantinsuyu _l’empire Inca_ mais nous n’en savons malheureusement pas beaucoup plus. On sait qu’ils croyaient en l’éternité et on a retrouvé un certain nombre de croix sculptées ou peintes qui datent d’avant l’arrivée des Espagnols, donc des premiers chrétiens ! Le fait qu’ils se soient tant occupés de leurs défunts dignitaires est un indice de leurs croyances en l’éternité. Les sarcophages sont faits de paille, de torchis et de bois, érigés ainsi sur des plate-formes, ces sarcophages étaient attribués à des dignitaires ou des guerriers (le crâne placé au-dessus du sarcophage serait le signe d’avoir vaincu bien des ennemis). Les Chachas enterraient tous leurs morts et en prenaient grand soin. Les sarcophages dressés ainsi le long des falaises surplombant les vallées peuvent signifier plusieurs choses : la croyance en l’au-delà lorsque les sarcophages sont orientés vers le ciel, et l’intimidation des voyageurs qui les aperçoivent, faisant ainsi de ces sarcophages des sortes de gardiens des vallées.
      Les quipus m’ont aussi fait penser à l’Ogham des Celtes d’Irlande mais cette dernière écriture a été déchiffrée alors que les quipus sont loin d’avoir dévoilé tous leurs mystères. Il n’y a pas eu de contacts entre Celtes et Chachas, bien sûr, par contre il est curieux que l’on ait retrouvé un peu partout en Amérique du Sud, gravés le plus souvent sur des rochers, des symboles runiques ! Ces découvertes ne sont pas des tartufferies, plusieurs sites ont révélé des Runes gravées dans la roche … J’en parlerai plus longuement dans d’autres articles.
      Merci pour la faute d’orthographe, celle-ci m’avait échappé !

      Je t’embrasse, Marraine !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.