Y a des endroits comme ça à Paris. Faut chercher un peu, s’éloigner du néon lounge qui débecte, de la sordide brasserie de boulevard, avec ses serveurs bileux et ses croq’tièdes, faut éviter les avenues Lavin-Berluti où la Poliakov se vend au prix de la Grey Goose, et au détour d’une rue, on trouve parfois un rade qui donne envie. Un endroit avec du poème dans l’air, où on est presque chez soi. Ça tombe bien, on est En Face! Entre laboratoire humain et cabinet de curiosités, En Face est un concept store axé autour de la photographie ainsi qu’un lieu de vie et de culture. Entre Oberkampf et Parmentier – l’axe bobo du 11 ça-y-est-j’ai-plus-20-ans-et-je-veux-du-vin-bio – il y a la rue Gambey. Rue Gambey, on trouve en face.

1235494_10151910763133996_703431697_n

Premier contact : votre serviteur devait mixer avec un pote pour une de ces soirées préchauffe un jour orageux d’août. Je n’avais pas été visiter les lieux à l’avance, et tout m’est tombé dessus d’un coup. Et pour un découverte, on en a eu pour les mirettes : groupe féminin a capella qui fait un show simili cabaret, guitariste hors-pair qui tue son chapman stick, se lançant dans des arabesques, pincés avec une tendresse presque maniaque, peintre allumé dans un coin qui compose en direct une œuvre sensée représenter l’atmosphère de la soirée.

On a aussi passé quelques disques. Les gens ont aussi vachement dansé. Je dis les gens, c’est tout le monde, hein! Des potes, des potes de pote, de l’habitué, des familles venues prendre un apéro tapas du vendredi qui dérape, le disquaire du coin venu « parce qu’il a entendu de la musique sympa, » cette fille à frange qui te dit qu’il fait de toute façon trop chaud pour porter une culotte. Tout un petit bestiaire, bien à sa place.

487635_10151596691533996_1238786383_n

On a fini a danser pieds nus – chaleur de fournaise – sur le persan et un peu sur le macadam – nicotine love – la tête plein de buée, parce que quand ils te disent Ti punch, ils ne se foutent pas de toi. La musique s’est arrêtée, et on s’est dit qu’on s’y retrouverait vite. Au milieu de cet intense bric-à-brac, personne ne peine à se faire sa place. Ça c’est grâce à Raul. Son sens de l’accueil, autant pour les projets que pour les personnes, a proprement fait l’endroit. Ce passionné de photo et mélomane averti propose un éventail d’évènements, un peu de tout mais jamais n’importe quoi, pour les curieux et les chalands.

D’un jour à l’autre, En Face on écoute de vinyles , il y a des formations à la photographie polaroid ou a transfert d’images sur aluminium, des vernissages d’artistes qui prennent le vent, des soirées psychobilly chic ou un gus qui vient vous passer des disques de deep house. Le plus souvent ça commence en apéro doucement dionysiaque, et on se laisse porter. Et en plus on peu y aller la conscience légère, parce que les prix sont vraiment raisonnables. Qu’attendez vous?

 

polaroidEn Face
8, rue Gambey
75011 Paris
Métro : Parmentier / Oberkampf

Horaires :

Mardi – Vendredi 12:00–19:30

Samedi: 14:00–19:30

En Face, c’est :

La page facebook, c’est : ici

Leave a Reply