4 commentaires

  1. ah, très bon article!
    n’oublions pas le padamalgam qui vous interdit désormais de parler de certains futurs terroristes .Trés bon rappel de la phrase de saint just (je ne lui mets pas de majuscules, pour ne pas le confondre avec un saint ce grand bandit révolutionnaire, partisan du génocide vendéen!)

  2. Author

    saint-Just n’a de saint et de juste que le nom … De même que Nathalie saint-Cricq qui n’a de sainte que le nom ! Et ce sont ces faux saints qui marquent hélas notre histoire nationale ! … Pour l’instant.

  3. On vit une époque formidable. Extraordinaire de voir comment beaucoup défendent la liberté d’expression … de ceux qui sont d’accord avec eux, et la refuse à ceux qui pensent différemment. Du mariage pour tous à la loi sur le renseignement, c’est le même débat de la liberté d’expression et d’opinion. A aucun moment on a entendu de la part de nos gouvernants ce que l’on aurait dû entendre : « vous n’êtes pas d’accord avec cette loi et vous êtes légitime à ne pas l’être mais nous l’estimons bonne, nous sommes la majorité et elle s’appliquera ». Non, soit vous êtes d’accord, soit vous êtes taxés ici d’homophobie ou là d’apologie du terrorisme. Pareil sur la réforme du collège quand la ministre de l’éducation nationale qualifie des écrivains qui s’expriment contre de « pseudo-intellectuels ».

    Si on ne me considère pas comme légitime à penser différemment, c’est que je ne suis pas libre de mes opinions et de leurs expressions. Et du coup il y a le risque, avec la loi sur le renseignement, que le gouvernement utilise les services à des fins de police politique. On pourrait penser que le peuple français est rétif à ça et vigilant sur le respect de ses libertés mais quand on voit comment les mêmes qui se gaussaient des Américains et de leur Patriot Act appellent de leurs vœux des mesures équivalentes on se dit qu’il y a du travail d’information à faire. Bref, article intéressant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.